Visite du Sart-Tilmant

October 29, 2015

 

Dans le souci de faire coller les cours théoriques aux réalités de terrain, les élèves de rhéto (sciences 6h, sciences 3h ainsi que les techniciens chimistes) ont assisté, ce jeudi 22 octobre, à des démonstrations expérimentales organisées par l’ASBL Sciences et Culture au Sart Tilman à Liège.


Le menu était assez dense puisque les deux thèmes abordés étaient d’une part l’Electromagnétisme et d’autre part « Quand les chimistes se mettent à table ».


La première partie, dont le fil conducteur était historique, nous a montré l’évolution des connaissances tant en électricité qu’en magnétisme mais surtout le lien qui existait entre ces deux notions fondamentales qui ont abouti à l’électromagnétisme.

 

Les différentes expériences, trop longues à décrire ici, ont montré à quel point l’électromagnétisme est abondamment utilisé dans la vie courante. Citons le moteur électrique, les haut-parleurs mais aussi les systèmes de frein type Telma largement utilisé dans les transports routiers notamment les camions et les autocars.


L’intérêt de ces expériences était de montrer qu’il n’est pas toujours nécessaire de posséder du matériel sophistiqué pour illustrer des choses intéressantes. Nous avons pu découvrir par exemple qu’on pouvait facilement fabriquer un petit moteur électrique avec un simple fil de cuivre, une pile de 1,5 V et un aimant ou encore bricoler un haut-parleur avec un chips et un casque audio avec des gobelets en plastique !!


Un de nos élèves est même monté sur scène pour nous faire une démo de son savoir-faire avec une guitare électrique: le but était de montrer que ce genre d’instrument fonctionne relativement simplement lorsqu’on sait que c’est l’électromagnétisme qui est le secret du son émis… Cette première partie s’est clôturée en montrant qu’on peut allumer une ampoule dans un micro-onde grâce aux effets des ondes électromagnétiques.


Après une petite pause, c’était au tour de la chimie de nous étonner, en nous posant la question suivante : « Quels sont les sens qui interviennent lorsque nous mangeons ? »


Évidemment personne n’est dupe et tout le monde sait que nous mangeons avec nos sens. Trois de ceux-ci sont particulièrement sollicités : il s’agit de la vue, du goût et de l’odeur des aliments. Les expérimentateurs nous l’ont prouvé !!


La vue est essentiellement illustrée par la couleur des aliments qui est soit naturelle, soit chimiquement créée et c’est ceci qui nous intéresse. Nous avons pu remarquer par exemple qu’une fraise pouvait être rouge (ce qui est plutôt normal) mais aussi noire !! Tout dépend de la source lumineuse qui l’éclaire: si celle-ci est bleue alors on ne verra pas la fraise car il n’y a pas de rouge dans la lumière bleue !! Le Schweppes (Hey, what did you expect !!) devient fluorescent quand on l’éclaire aux UV à cause de la quinine qu’il contient.


Pour ce qui est des odeurs, la chimie nous a montré qu’un simple changement de symétrie moléculaire (que l’on nomme la chiralité) pouvait faire passer une substance d’un arôme de cumin à celui de la menthe ou encore le changement de l’odeur de citron (le limonène) à celle de l’orange alors que la formule moléculaire générale demeure inchangée !!


Quant au goût des aliments, nous avons appris que c’est surtout le nez qui participe à raison de 80 % à la perception du goût et que seulement 20 % est perçu par les récepteurs sensoriels de la bouche !!


Nous avons pu comprendre que faire un sorbet de fruit à l’azote liquide n’était pas du tout hors de portée du premier quidam venu ou que l’aspartame a un pouvoir sucrant 200 fois plus élevé que le saccharose (sucre de table) mais qu’un simple changement de position d’un acide aminé de la molécule lui donnait un goût amer. Et pour terminer les expérimentateurs nous ont convaincu que c’est la chimie, encore elle, qui permet d’expliquer que le beurre peut solidifier et que la mayonnaise ne peut pas « prendre » si on n’y incorpore pas un œuf !!

 

En guise de conclusion j’ose croire que les élèves ont pu retirer un maximum de connaissances de ces expérimentations d’autant qu’une grande partie de ce qui a été montré fait partie de leur programme du cours de science.
Je voudrais, en mon nom et en celui des autres professeurs accompagnant, féliciter les élèves et les remercier pour leur comportement tant au niveau de la ponctualité que du point de vue de la participation.

 


Pour le groupe, Jean Nijskens.

 

 

Please reload

Featured Posts

Soirée d'improvisation à l'ISJ Carlsbourg.

October 21, 2019

1/3
Please reload

Recent Posts